Top

Avec sa solution eBon, ALVARA | Digital Solutions offre une alternative intelligente et écoresponsable aux reçus imprimés

Contactless and cashless payment through qr code and mobile banking

À Leipzig, le 07/10/2021. Avec sa solution eBon, ALVARA | Digital Solutions offre une alternative intelligente et écoresponsable aux reçus imprimés. Depuis le 1er janvier 2020, la loi allemande sur les caisses enregistreuses (Kassengesetz) stipule que des reçus doivent être émis pour toutes les transactions, même pour les montants les plus faibles. Depuis cette date, ALVARA | Digital Solutions, le leader européen pour les solutions logicielles de track & trace a permis l’émission de 118 millions reçus électroniques. Les commerçants et l’environnement ne sont pas les seuls à bénéficier de cette solution : les consommateurs profitent également de cette application intuitive.

Depuis le début de 2020, cette loi oblige les commerçants à éditer un reçu papier ou électronique pour toutes les transactions, que le client souhaite obtenir ce reçu ou non. Comme moins de trois pour cent des clients1 souhaitent obtenir un reçu pour des achats comme un plat à emporter, des magazines, des cigarettes ou des viennoiseries, les reçus finissent quasiment toujours dans la corbeille à papier sans même avoir été lus. Cependant, comme les reçus sont imprimés sur du papier thermique et que celui-ci contient des substances toxiques, ils devraient plutôt être jetés dans une poubelle pour déchets résiduels.

« D’après notre expérience, le fait d’imprimer tous les reçus multiplie par trente-trois la consommation de rouleaux de papier thermique par caisse enregistreuse. Le coût de cette augmentation peut atteindre 1000€ par magasin par an.1 Ce coût est particulièrement lourd pour les PME », explique Steven Schwarznau, Directeur Général d’ALVARA | Digital Solutions. « Et ce n’est pas écoresponsable du tout. Avec nos reçus électroniques – ou ‘eBon’ – nous avons développé une alternative intelligente et écoresponsable et déclaré la guerre à la surconsommation inutile de papier. »

Ce service permet aux clients d’obtenir un reçu électronique qui comporte le logo de l’entreprise ainsi que ses informations fiscales, mais sur lequel ne figure aucune donnée personnelle. Le seul prérequis pour pouvoir utiliser ce service est que la caisse enregistreuse soit connectée à internet. Cette solution est particulièrement accessible pour les clients car il y existe trois méthodes pour l’utiliser. « S’ils ont un smartphone moderne, les clients peuvent utiliser l’appareil photo pour scanner le code QR qui leur est destiné. Pour les modèles plus anciens, ils peuvent utiliser n’importe quelle application qui lit les codes QR. Enfin, ils peuvent également opter pour notre application facile à utiliser ‘bon-online.de’ », explique Steven Schwarznau. Les clients sont alors automatiquement redirigés vers leur eBon (reçu électronique) et peuvent l’enregistrer sur leur smartphone.

Outre les économies considérables de papier thermique, il y a également des avantages évidents par rapport à la protection des données : lorsqu’un achat est effectué dans un commerce équipé d’une caisse fonctionnant avec le logiciel ITR POS d’ALVARA | Digital Solutions, il est garanti qu’aucune donnée personnelle du client ne sera transférée à des tiers. Lorsqu’un achat est effectué avec une carte de crédit, soit un reçu est imprimé, soit la caisse enregistreuse masque les informations personnelles avant d’envoyer le reçu. « De plus, les reçus sont édités en format image et ne sont donc pas considérés comme des données analysables », précise Steven Schwarznau. Les informations sont ensuite stockées que pendant 30 jours avant d’être effacées et ne peuvent être enregistrées que sur le smartphone du client. « Plus de 1340 caisses enregistreuses utilisent déjà la solution eBon aujourd’hui. Grâce au développement de drivers pour une grande variété de systèmes d’encaissement, elle peut être utilisée avec n’importe quel logiciel d’encaissement. La solution eBon a déjà permis d’économiser 35400 kilomètres de reçus en papier toxique », ajoute Steven Schwarznau.

Plus d’information: https://www.itrelations.de/en/products/ebon/

Télécharger le PDF

[1] Source: https://www.rnd.de/wirtschaft/fragen-und-antworten-zur-kassenbon-pflicht-mussen-kunden-bald-alle-belege-annehmen-EX5J5L25QJEK7IZFK3D2NJYLRY.html