Top

Validation digitale de l’identité des transporteurs de fonds avec une solution de sécurité biométrique

card_P_OTP_P_Advanced front

De nombreux commerces utilisent toujours des listes papier dans le cadre de l’identification des transporteurs de fonds. Le risque de divulgation de données personnelles à cette occasion doit être analysé par rapport aux recommandations concernant la protection des données, aussi bien du côté des clients que des prestataires. La validation digitale de l’identité des transporteurs de fond peut résoudre ce problème et limiter le processus d’identification exclusivement au point d’intérêt. En plus d’assurer la conformité avec le RGPD, les solutions correspondantes sont également très intéressantes du fait du haut niveau de sécurité procuré.

Nouvelles normes

L’intégration de solutions logicielles intelligentes (comme Quardlock) pour valider l’identité des transporteurs de fonds permet d’optimiser ces aspects mais offre également d’autres plus-values et synergies. Les badges intelligents sont devenus la nouvelle norme grâce à une solution brevetée de sécurité biométrique : activé par l’empreinte digitale de l’employé concerné, le badge génère un code à usage unique au niveau de l’élément de sécurité intégré, le tout sans nécessiter de connexion à internet. Ainsi, le code ne peut être généré que par l’employé enregistré sur la carte et il expire très rapidement. Le code transmis avec la technologie NFC permet à l’employé de la banque ou du magasin de vérifier instantanément sur son application si le transporteur est autorisé à récupérer les fonds. Cette technologie offre plusieurs avantages, comme Steven Schwarznau, Directeur Général d’ALVARA | Digital Solutions, l’explique : « L’identité du transporteur et son autorisation n’ont plus besoin d’être vérifiées manuellement sur des listes papier. Cette solution sécurise le processus, génère une sauvegarde numérique complète et accélère considérablement tout le processus. »

Plus de sécurité et d’efficacité

Le badge d’identification configuré avec cette technologie peut être utilisé pour effectuer d’autres tâches et permet donc de rationaliser les processus. Il sert également de reçu numérique lors de transferts de sacs, ou de badge d’accès à des zones protégées dans les centres forts, les distributeurs automatiques de billets ou les coffres forts. D’autre part, les utilisateurs bénéficient d’une protection optimale contre les attaques venant de l’extérieur et le risque d’échanges de codes d’accès entre collègues. Les données biométriques des empreintes digitales sont stockées de manière cryptée sur l’élément de sécurité intégré dans le badge. Cette solution est conforme aux exigences du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et élimine tout risque de vol de données personnelles dans l’état actuel de la technologie. De ce fait, tout badge perdu ou volé n’aura aucune utilité pour son nouveau « propriétaire » car ce dernier ne pourra pas générer de code d’accès valide avec ses empreintes digitales.

Conclusion

La validation digitale de l’identité des transporteurs de fonds avec une solution de sécurité biométrique augmente l’efficacité et la sécurité. Le processus digitalisé permet de gagner beaucoup de temps : plus besoin d’utiliser des listes papier d’identification des transporteurs de fonds ni de scanner la carte d’identité du transporteur puis le QR code correspondant. Grâce aux nombreuses applications possibles de la technologie de validation digitale de l’identité des transporteurs de fonds, de nombreux autres processus devraient pouvoir être optimisés.