Top

ALVARA aux côtés des acteurs du traitement des espèces : CashCon a permis de s’exprimer sur les enjeux et le futur du cash.

Robert Wolf présente ALVARA | Digital Solutions au CashCon 2021.

Leipzig, le 09 février 2021 Les 27 et 28 janvier, ALVARA | Digital Solutions a organisé, en collaboration avec GS1 Germany et l’EHI Retail Institute, l’édition CashCon 2021, pour la première fois de façon 100 % virtuelle. Près de 150 représentantes et représentants du monde de la politique, des instituts financiers, du commerce, des secteurs du transport de fonds et de valeurs ainsi que d’associations se sont principalement entretenus sur le futur de l’argent liquide. Les taux d’utilisation en chute à cause de la pandémie du coronavirus mettent le secteur face à de nombreux défis. Le bilan des organisateurs est uniformément positif.

« La CashCon devait à l’origine se tenir en présentiel à Leipzig. À cause de la situation actuelle, nous avons dû rapidement nous tourner vers une solution virtuelle », explique Thomas Vietze directeur d’ALVARA | Digital Solutions. « Les retours des participantes et participants ont été excellents. »

Les contributions des invités à l’évènement ont été tout autant convaincantes. Wolfgang Kubicki, vice-président fédéral du FDP (Parti libéral-démocrate allemand) et vice-président du Bundestag allemand, un des participants, s’est clairement déclaré en faveur de la conservation de l’argent liquide. La défense de l’argent liquide fait également partie de la défense de la liberté (cf.: https://www.geldinstitute.de/networking/2021/cashcon-2021—ueber-die-zukunft-des-bargelds.html).

« L’argent liquide est une partie intégrante indispensable d’une démocratie qui fonctionne bien », a également expliqué Andrea Nitsche (cf.: https://www.cash-con.de/programm) dans sa présentation de l’initiative « L’argent liquide compte » (Bargeld zählt). L’initiative s’engage à assurer l’acceptation, la disponibilité et l’accès à l’argent liquide sur le plan politique. La déclaration de l’intervenante, selon laquelle l’argent liquide garantit la protection des données, a également été très bien accueillie par les participants.

Le discours de l’avocat Christian Solmecke a aussi été très instructif : il a indiqué que les commerces et les vendeurs ne peuvent pas refuser d’accepter de l’argent liquide s’ils n’en ont pas informé expressément le client avant le paiement.

De nombreux exemples de bonnes pratiques commerciales ont montré comment les processus peuvent être optimisés et numérisés, et les coûts réduits. dm drogerie markt a notamment décrit sa mise en place d’un bureau mobile et sans papier. La restructuration de l’économie monétaire a réduit considérablement les tâches administratives dans ce domaine. Les reçus de livraison en papier, voire en papier thermique devant être éliminés avec les déchets spéciaux, ont été remplacés par des reçus numériques de ramassage des espèces pour les transporteurs de fonds se servant de l’appli d’ALVARA Logistic. En plus du respect du RGPD grâce à la suppression des listes imprimées sur papier pour les chauffeurs, la vérification numérique de l’identité des chauffeurs sur l’application garantit une sécurité accrue aux clients lors de la remise des espèces, tout comme la génération de codes uniques pour les solutions de coffres-forts. Edeka Fürstenberg, Netto et Globus ont également fournis des aperçus précieux de leurs processus actuels relatifs à la gestion des espèces.

« Les systèmes de recyclage sont de plus en plus appréciés par les acteurs concernés par le traitement des espèces, si bien que même le nombre d’informations relatifs aux billets et pièces traités à la Banque centrale a fortement augmenté », déclare Bernd Hohlfeld, directeur d’ALVARA | Digital Solutions, pour résumer la priorité mise sur la logistique des espèces durant le deuxième jour de la conférence. Cela demande également de nouvelles solutions de reporting. Pour encourager le recyclage des espèces, la Banque fédérale allemande élabore actuellement une possibilité de reporting automatisé pour échanger en temps réel les données de base et les données opérationnelles dans le secteur bancaire. Dr Harald Olschok a apporté des informations sur l’initiative de la BDGW intitulée « Argent liquide – plus que des billets et des pièces » (Bargeld – mehr als Scheine und Münzen) et sur le travail continu de mise au point de solutions innovantes et durables pour le transport des espèces et des valeurs. Heinz Spiegelmacher de Ziemann a souligné, dans son discours, les défis auxquels les organisations sont confrontées dans la gestion des espèces, et présenté les différentes solutions existantes.

La conférence a été complétée par la présence des sponsors G+D, Anton Debatin, BMWL, CIMA, Gunnebo, Insys et NGZ, ainsi que par la présentation de leurs solutions pour une gestion des espèces efficace, transparent et sûr.

La prochaine CashCon aura lieu les 26 et 27 janvier 2022.

Télécharger le PDF

Contact

Privacy policy

Legal notice